fbpx

Société : Interdiction des parades aux mariages, la population s’entête

Union sacrée entre deux personnes, le mariage est célèbré au Tchad plus souvent avec faste en familles, proches, amis et/ou connaissance. Les tchadiens ont l’habitude de faire des tournées en ville pour célébrer le mariage.

Cortèges motorisées sillonnent la ville pour signifier ou informer les usagers de la célébration d’un mariage.

Cette pratique qui enchante les organisateurs n’est pas sans conséquences pour les usagers de la voie publique et les organisateurs.

Les défilés de ces cylindrées occasionnent, dans la plupart des cas, des embouteillages sur les grands axes et les carrefours et provoquent des accidents graves. Des klaxons abusifs et gênants, perturbant la quiétude des usagers.

A cela, s’ajoute des pratiques à risques. Des jeunes filles comme garçons voire même des enfants prennent le risque de s’asseoir sur les portières pour brandir des bâtons en poussant des cris ou de yoyous aux vues des forces de l’ordre stationnées sur les ronds-points et les grands axes.

Moindre erreur, les conséquences seraient désastreuses et des pertes en vies humaines, qui seraient causées par la course à grande vitesse de ces engins.

La décision des autorités

Face à cette situation et des plaintes des usagers, le ministère de la Sécurité publique et de l’Immigration, à travers un communiqué publié ce 23 juillet 2021 interdit les parades motorisées avec des tirs d’armes à feu où susceptibles de bloquer la circulation lors des cérémonies de mariage.

Le communiqué qualifie ces actes d’incivisme caractérisés qui troublent l’ordre public, causent des préjudices graves aux paisibles citoyens et portent atteinte à la sûreté de l’Etat”.

La population doit prendre conscience des risques et des torts que causent cette pratique aux autres usagers pour éviter tout désagrément.

Les forces de l’ordre doivent appliquer rigoureusement les sanctions prévues dans le communiqué afin de rétablir l’ordre dans la circulation routière.

TWM – ADAM RAMADANE IBRAHIM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *