fbpx

Mairie de N’Djaména : 04 villes bénéficieront le programme panafricain du Développement

La Mairie de la ville de N’Djaména avec l’appui de l’Association Africaine de l’Eau (AAE), organise ce mardi 13 juillet, un atelier du lancement de son programme panafricain d’assainissement total inclusif à l’échelle de la ville.

Association professionnelle forte de plusieurs sociétés d’eau et d’assainissement membres en provenance de plus de 30 pays du continent africain, l’AAE vise à favoriser les échanges d’informations sur les recherches, les méthodes, les procédures de production et de distribution d’eau et d’assainissement.

Pour cet atelier, la problématique de l’eau et de l’assainissement dans nos villes et de la réduction de l’eau non facturée sont au centre de préoccupations.

Les assises on été félicitée par l’appui technique et financier de l’USAID et la fondation Bill et Mélinda Gates.

Le projet panafricaine du Développement du Tchad, a retenu quatre ville qui bénéficieront de l’appui et la mise en œuvre du programme de ladite l’association panafricaine de l’eau à savoir : les villes de N’Djaména, Kelo, Moundou et Koumra.

Dans mot de circonstance, le directeur général adjoint de la STE, Oumar Ousmane Brahim, a souligné l’utilité de ce projet pour les villes africaines. Pour lui, en appuyant la réduction de l’eau non facturée, le programme va permettre aux sociétés des eaux de réaliser d’économies et élargir les réseaux des distributions d’eau potable.

Pour le Maire de la ville de N’Djaména, Ali Haroun, malgré les efforts du gouvernement, de ses partenaires et de la société en charge des eau, toutes les villes du Tchad, sont loin de satisfaire les besoins en terme d’accès à l’eau potable et l’assainissement de leurs populations respectives. Il exhortent les participants à faire des propositions et recommandations pertinentes.

Pour sa part, le directeur général de l’AEE, Kenfak Simeon, a expliqué la mission principale de l’AEE, celle d’assurer une action coordonnée pour l’acquisition et l’amélioration des connaissances en matière de production et de distribution d’eau et de gestion de l’assainissement.

Photo de famille

Ainsi, pour faciliter le travail des villes sélectionnées pour ce programme, des ordinateurs ont été remis aux responsables des communes.

TWM Mbodou Hassan Moussa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *