fbpx

Tchad : Les opérateurs économiques menacent d’aller en grève de trois jours

La plateforme des organisations des différents syndicats des opérateurs économiques du Tchad, a fait une déclaration dite « Déclaration de crise de N’Djaména », ce mardi 13 juillet 2021, au CEFOD.

Cette déclaration a pour but de protester contre l’immobilisation des camions des marchandises au niveau de Toukra et N’gueli mais aussi, faire savoir à l’opinion la situation qui prévaut actuellement au niveau de la plateforme de N’gueli.

Cependant, pour la prise en compte de leurs revendications, les opérateurs économiques interpellent les autorités pour que des solutions promptes et idoines soient trouvées aux différents maux qui minent le circuit économique du pays et par conséquent, ils exigent les nominations des techniciens aux services des douanes.

Aussi, ils lancent, un préavis de grève de 72 heures allant du 14 mercredi au vendredi 16 juillet 2021 et condamnent les poursuites de brigade mobile dans les villes et les différents marchés.

Retenons, dans leur déclaration, les opérateurs économiques dénoncent plusieurs points qui sont :

L’imposition des nouveaux badges d’entrée à la plateforme de N’gueli pendant que leurs badges de 2021 demeurent toujours d’actualité ;

La multiplicité des décisions du ministère de tutelle, de la direction générale de la Douane et système SYDONIA créant une confusion ;

L’augmentation récurrente des valeurs en douanes des marchandes des consommations courantes et le manque de considération à l’endroit des commissionnaires agréés en douanes (transitaires) qui constituent l’interface entre les services de Douanes et les opérateurs économiques.

A cela, s’ajoute les menaces et intimidations qui disent-ils proférées à l’endroit des opérateurs économiques et transitaires par le Ministère de tutelle et la Direction générale des Douanes.

Toumaï Web Médias/ Mbodou Hassan Moussa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *