fbpx

Soudan: Oumar Elbechir sera traduit à la CPI (Autorités)

Au Soudan, le conseil des ministres a donné son feu vert « à l’unanimité », samedi, à un futur jugement des inculpés à la Cour pénale internationale, la CPI. Cette annonce survient quelques semaines après la visite historique de l’ancienne procureure Fatou Bensouda au Darfour. Il ne s’agit pas encore d’un ordre de transfert des suspects, dont l’ancien président Omar el-Béchir, mais d’une étape vers leur procès à La Haye.

La décision annoncée est avant tout politique. Elle n’est pas détaillée : c’est une décision à portée générale « pour la paix et la stabilité » a dit la ministre des Affaires fédérales, Butheina Dinar. On ne dispose ni d’un calendrier ni des noms des suspects susceptibles d’être transférés à la CPI.

RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *