fbpx

JEUNESSE : Six jeunes tchadiens lauréats de Mandela Washington Fellow suivront les formations à distance.

Lancé en 2014, la Bourse Mandela Washington pour jeunes leaders africains est le programme phare de l’ initiative des jeunes leaders africains (YALI) et incarne l’engagement des États-Unis à investir dans l’avenir de l’Afrique.

YALI a été créée en 2010 et soutient les jeunes Africains qui stimulent la croissance économique et la prospérité, renforcent la gouvernance démocratique et améliorent la paix et la sécurité à travers l’Afrique. Depuis 2014, près de 4 400 jeunes leaders de tous les pays d’Afrique subsaharienne ont participé au programme Mandela Washington.

En raison de la pandémie mondiale de COVID-19 et avec la santé, la sécurité et le bien-être des boursiers et des partenaires comme priorité absolue, le Département d’État des États-Unis prévoit un programme virtuelle pour l’année 2021. Tout en restant dans leur pays d’origine, les boursiers participeront à des instituts de leadership virtuels entre le 21 juin et le 30 juillet, qui comprendront une formation au leadership, un mentorat et un développement professionnel.

Quatre des six lauréats

L’ambassade des États-Unis à N’Djamena a annoncé que les leaders suivants participeront au Mandela Washington Fellowship 2021: Sylvie Pitimbaye, Nassour Ali Kendy, Maïmouna Abdelhamid Maarouf, Ahmat Mahamat Djamaladine, Falmata Hassane Awada et Noël Ouaimane.

Quatre des six lauréats avec le Chargé d’Affaires de l’US Ambassy au Tchad

Après leur institut de leadership, les boursiers participeront à un sommet virtuel. En outre, jusqu’à 100 boursiers sélectionnés participeront virtuellement à un programme de développement professionnel avec des organisations américaines du secteur public, privé ou à but non lucratif. Les boursiers peuvent participer à la programmation des anciens boursiers après leur bourse afin de renforcer leurs compétences professionnelles et leurs réseaux.

La bourse Mandela Washington est un programme du Département d’État américain , financé par le gouvernement des États-Unis et administré par IREX .

Source : Communiqué US.Ambassy N’Djamena

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *