fbpx

Soudan: Abdalla Hamdok met en garde contre les divisions entre les factions

Le Premier ministre soudanais appelle à la réconciliation au sein de l’armée du pays.

Mardi, Abdalla Hamdok a mis en garde contre les divisions entre les factions politiques civiles et militaires soudanaises.

Face aux conflits au sein de l’armée, le premier ministre a qualifié ces conflits de très inquiétants.

Il a annoncé à la même occasion le lancement d’une initiative gouvernementale visant à unifier les forces de sécurité soudanaises.

L’armée soudanaise guide le Soudan depuis l’éviction d’Omar el-Béchir en avril 2019.

En août dernier, une transition politique menée par une administration civile-militaire, a été mise en place, après la signature d’un accord de partage du pouvoir.

« (Lorsqu’il s’agit de) s’engager à mettre en œuvre l’accord de paix global, nous avons réalisé la première phase, et c’est une très grande réussite. Nous avons signé cet accord le 3 octobre dernier, et il reste encore trop d’étapes et de détails à mettre en œuvre, notamment les dispositions en matière de sécurité. Cette question doit être traitée sérieusement car elle constitue un point essentiel pour la stabilité du pays et la mise en œuvre de ce que nous avons convenu. » a ajouté le Premier ministre soudanais.

L’initiative d’Abdalla Hamdok vise a enclenché es réformes de l’armée et permettre entre autre d’intégrer les forces paramilitaires dans es forces armées soudanaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *