fbpx

Santé : Lancement des travaux du Projet « Mettre les patientes au cœur de la santé primaire »

Les travaux de la première session du comité de pilotage du Projet : Mettre les patientes au cœur de la santé primaire sont lancés ce matin à Ndjamena.

C’était à travers un atelier présidé par la Directrice Générale Adjointe du ministère de la santé publique et de la solidarité nationale Dr Mbaidedji Dekandji Francine.

D’une durée de trois ans, le projet mettre les patientes au cœur de la santé primaire a pour objectif d’améliorer l’accès des populations a des soins de santé de base de qualité en améliorant la disponibilité et l’utilisation des services de santé maternelle, néonatale, infantile, des adolescentes, de santé sexuelle, reproductive et de planification familiale dans les provinces frontalières du Ouaddaï et du Moyen Chari.

L’attaché de coopération humanitaire, du service de coopération et d’action culturelle a l’ambassade de France au Tchad Paul Antoine Decraene de préciser que les ONG action santé femme et le mouvement Français du planning familial interviennent dans le cadre du renforcement des capacités à travers des missions de compagnonnage auprès des prestataires de soins dans le domaine de la santé sexuelle, reproductive et du droit des femmes.

La Directrice Générale Adjointe du ministère de la santé publique et de la solidarité nationale Dr Mbaidedji Dekandji Francine a relevé que ce projet s’inscrit dans la droite ligne des objectifs de la politique nationale de santé 2016 /2030.

Selon elle, ce premier comité de pilotage va permettre aux différentes parties prenantes d’avoir une meilleure visibilité du projet, de ses sites d’interventions, des actions menées sur le terrain et de leur état d’avancement à travers un bilan technique et financier.

Les acteurs de la santé feront le point sur les difficultés rencontrées durant la mise en œuvre pour proposer des recommandations ou des solutions pour les résoudre mais aussi et surtout d’aborder ensemble les prochaines étapes pour faciliter l’atteinte des objectifs.

Ce projet est financé à une hauteur de 2 263 828 000 FCFA par l’Agence Française de Développement.

Expertise France (EF) est le maitre d’ouvrage du projet, qu’il met en œuvre en collaboration avec les premières urgences internationales, Caire France, Action Santé Femme (ASF) et le Mouvement Français du Planning Familial(MFPF).

MSP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *