fbpx

COVID19: Le ministre de la santé prend sa dose de vaccin

Le Ministre de la santé prend le vaccin contre la COVID-19.

La campagne de vaccination contre la covid-19 est lancée ce matin par le ministre de la santé publique et la solidarité nationale. Dr Abdoulaye Sabre Fadoul s’est fait vacciner, suivi du représentant de l’OMS au Tchad Dr Jean Bosco.

Le Directeur adjoint de l’hôpital de la renaissance Ali Mahamat Djibrine a dit que le choix de son institution pour le démarrage officiel de cette opération de grande envergure est une reconnaissance à l’abnégation et au courage du personnel qui se bat pour sauver la vie des citoyens.

Le représentant de l’OMS au Tchad Dr Jean Bosco a indiqué que la pandémie n’est pas éliminée et les partenaires sont disposés à soutenir les efforts du Gouvernement dans le combat qu’il mène depuis plus d’un an contre la covid-19. Il a expliqué également l’importance de la vaccination dans le redressement de la vie socio-économique.

Le ministre de la santé publique et de la solidarité nationale a dans un langage clair et précis rappelé les actions réalisées pour l’introduction du vaccin. Il a aussi souligné la nécessité pour les citoyens de se faire vacciner.il a fait remarquer ensuite que le personnel soignant est l’une des cibles prioritaires dans cette première phase parce qu’il est à la responsabilité de prendre en charge les malades de covid-19 et il est du devoir du ministère de le protéger.

Dr Abdoulaye Sabre Fadoul a saisi l’opportunité pour adresser ses reconnaissances à la République Populaire de Chine pour les 200 milles doses de vaccins remis amicalement au Tchad et aux partenaires techniques et financiers notamment l’OMS et l’UNICEF pour leur accompagnement sans faille.

Le ministre a salué le travail abattu chaque jour par les cadres et agents du ministre de la santé publique et de la solidarité nationale pour préserver la santé des populations.
La campagne de vaccination contre la covid-19 est lancée ce vendredi dans presque une dizaine des sites dont 7 à N’Djamena et 2 à Moundou et Abéché a rappelé le chef de département de la santé publique et de la solidarité nationale.

Il n’ a pas manque d’exhorter les équipes de vaccination et les structures mises en place a bien conduire les activités dans l’intérêt général des populations tchadiennes.

MSP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *