fbpx

Le conseil de sécurité appelle les tchadiens à contribuer au succès de la transition

Dans son communiqué de la 996ème réunion du 14 mai 2021, le Conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine réitère son rejet total de tout changement anticonstitutionnel de gouvernement sur le continent conformément à ses textes.

Le conseil de paix et de sécurité condamne avec fermeté l’utilisation de la violence par les mercenaires, les combattants étrangers et les rebelles pour la conquête du pouvoir politique au Tchad, et exige la cessation immédiate des hostilités et le retrait inconditionnel et rapide de tous les mercenaires et combattants étrangers du Tchad.

Le conseil s’est également félicité de la formation, le 2 mai 2021, d’un gouvernement de transition dirigé par des civils, sous la direction de S.E.M Albert Pahimi Padacke, et ses collaborateurs, chargés de mener le dialogue national et la réconciliation pour la restauration de l’ordre constitutionnel.

Dans l’un de ses points, le conseil de sécurité souligne l’impératif d’un processus de transition inclusif et consensuel au Tchad, dirigé par des civils avec une séparation claire des rôles et des fonctions entre le Gouvernement de transition et le conseil militaire de transition : le CMT se focalisera sur la défense et la sécurité, tandis que le Gouvernement de transition s’occupera des questions politiques. Il exige par conséquent la révision de la charte de la transition, qui a été rédigée à la hâte par le CMT.

Le conseil souligne également que la transition vers un régime démocratique soit achevée dans le délai de 18 mois annoncé par le CMT. Il exige par contre que le conseil national de transition soit mis en place comme prévu; et demande aux membres du CMT de respecter leur engagement de ne pas se présenter aux prochaines élections.

En outre, il demande à la société civile, aux organisations des droits de l’homme et confessionnelles ainsi qu’aux médias, de contribuer positivement au succès de la transition et à s’abstenir de toute action ou déclaration susceptible d’inciter à la violence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *