fbpx

Niger: Une nouvelle attaque de Boko Haram repoussée par l’armée

Les éléments des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) en poste à Bosso, dans la région de Diffa près de  la frontière avec le Nigeria, ont repoussé, lundi en fin d’après-midi, une attaque de présumés membres de la secte Boko Haram. Plusieurs assaillants ont été neutralisés et des armes ainsi que des munitions récupérées.
Selon un bilan encore provisoire,  six (6) blessés ont été enregistrés dans les rangs des forces nigériennes. L’assaut a commencé vers 18H00 et les éléments des Forces armées nigériennes ont vaillamment riposté, ce qui a permis de mettre en déroute les présumés éléments de la secte Boko Haram. Une opération de ratissage du détachement des FAN de Bosso et Toumour a permis de neutraliser plusieurs assaillants dont les corps ont été retrouvés, et de récupérer plusieurs armes ainsi que des munitions dont une 12.7.
Dans un communiqué publié ce mardi, l’état-major du Secteur 4 de la FMM ( Force mixte multinationale) a confirmé que la a riposte énergique par la puissance de feu des éléments de la position militaire a permis d’infliger de lourdes pertes à l’ennemi avec un (01) véhicule Toyota Hilux avec une arme de bord type 12,7 mm, des fusils AK47 récupérés et une importante quantité de munitions (calibre 7,62 mm et 12,7 mm) et divers autres effets récupérés. « Le restant de l’ennemi mis en déroute s’est échappé à bord de onze véhicules vers le sud-est de la frontière en direction des îles du Lac Tchad. Le ratissage se poursuit avec nos forces terrestres et aériennes », a précisé la même source.
L’aviation nigériane est également intervenue, ce qui a permis de porter un coup dur aux assaillants qui étaient venus en nombre. Les opérations se poursuivent dans le cadre de la Force mixte multinationale (FMM).

Source : Secteur 4 de FMM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *