fbpx

Aya Bood Camp : Fatimé Soukar visite la récolte d’un jeune entrepreneur

« La terre ne trahit jamais ! » a- t-on coutume de dire. Et c’est exactement c’est qu’a constaté Fatimé Soukar Terap, lors de sa visite de ce mercredi 12 mai, chez le jeune bootcampeurs, Louakalba Wadika Rigobert.

Après avoir bénéficié de la formation d’Aya Boot camp 2ème édition, initiée dans le but d’emmener les jeunes et les femmes à embrasser le domaine agricole qui, selon les iniateurs un domaine d’avenir, Louakalba Wadika Rigobert a très vite embrassé le travail de la terre.

Il a cultivé en premier lieu l’oignon où il a récolté près de 30 sacs à ce jour. Louakalba Rigobert souligne que ce produit est le fruit de dure labeur et aussi grâce à la formation en culture maraîchère et potager dont il faisait partie des bénéficiaires.

Tout en invitant les jeunes à embrasser le travail de la terre, il a remercié l’organisation AYA-CHAD pour la formation et l’opportunité d’accès à la terre cultivable.

Très ravie du résultat et du courage de Louakalba Rigobert, la présidente de l’organisation AYA-CHAD, Fatimé Souckar TERAP s’est félicitée de la mise en pratique des connaissances acquises. Et, encourage les jeunes qui ont choisi de s’investir dans le travail de la terre, d’être des modèles et des exemples pour les autres.

Par ailleurs, dans le contexte actuel que traverse le pays, Fatimé Souckar TERAP, invite tous les agri-preneurs membres d’Aya Chad à rester souder et uni pour le développement du Tchad.

Mbodou Hassan Semidjidda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *