fbpx

Tchad: L’armée retourne à N’Djaména après avoir repoussé les rebelles

Retour à N’Djaména des forces armées et de sécurité après avoir mené plusieurs opérations dans la province du Kanem contre l’incursion des rebelles du FACT, Front pour l’Alternance et la Concorde.


Selon les informations reçues, le CEMGA Abakar Abdelkerim Daoud et ses hommes ont livré combats, fait prisonniers plusieurs rebelles, détruit un nombre important de matériels et chassé ce qui reste du FACT hors frontières du Tchad.

Le groupe armé qui a fait son entrée le 11 avril depuis la frontière libyenne avait pris le contrôle des localités de Zouar, Zouarki dans la province du Tibesti avant d’atteindre Kanem, à 300 kilomètres de N’Djaména, la capitale.

Pour les autorités en place, cette arrivée des rebelles vise à déstabiliser le Tchad et remettre à néant les efforts consentis par le régime de Déby, au pouvoir depuis 30 ans.

Dès lors, le Président Idriss Déby Itno a pris ses «responsabilités», d’aller sur le terrain des combats, à quelques kilomètres de Nokou, au Nord du Kanem pour mener les opérations.


Après plusieurs jours de combats violents, Déby meurt lors d’un accrochage selon le conseil militaire de transition, le 20 Avril 2021.

Photos : Yaya Abbass

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *