fbpx

Kanem : Paysans arrêtés, saisie de véhicules Hilux, des mesures qui agacent la population

Téléphones confisqués, voitures de marque Hilux saisies, les hommes aux «cheveux poussés» suspectés et arrêtés.

Selon une source qui préfère garder l’anonymat, les paysans qui ont des difficultés à s’exprimer en arabe locale et sans carte d’identité sont également mis aux arrêts par les forces de défense et de sécurité à Mao.

Les barrières dressées aux entrées de la ville sur ordre du gouverneur Hassan Terap constituent les lieux d’opération de la sécurité, un témoin rapporte que certains paysans sont libérés contre de l’argent sans avoir enfreint la loi.

Kanem, une province située à 300 kilomètres de N’Djaména la capitale, constitue une zone de combat depuis plus deux semaines au lendemain de l’incursion du groupe armé FACT, Front pour l’Alternance et la Concorde au Tchad, avec lequel le Maréchal Déby a trouvé la mort en menant une offensive militaire.

Toumaï Web Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *