fbpx

Tchad: Le ministre de la justice met en garde toute personne l’approchant pour une quelconque faveur.

Lors de son installation officiellement à son poste ce jour mardi 4 mai, le ministre de la justice, garde des sceaux chargé des Droits Humains, a déclaré qu’il ne s’ingérerait pas dans le travail des juges. Aussi, dit-il ,il ne donnerait aucune instruction en faveur d’un tel justiciable au détriment de tel autre.

Le ministre de la justice a insisté sur le fait qu’aucun traitement de faveur ne sera accordé à certains magistrats ripoux. D’ajouter dans ce sens que l’inspection générale doit rester éveillée, alerte pour sanctionner sévèrement les indélicatesses. Par ailleurs, le ministre de la justice, garde des sceaux chargé des Droits Humains, M. Mahamat Ahmat Alhabbo, a été on ne peut plus clair sur l’objectivité de sa mission:

 » je voulais demander aux populations, aux groupes d’influence et aux faiseurs de décisions, à mes amis, à mes parents de s’abstenir de venir à la chancellerie solliciter une quelconque faveur judiciaire » a-t-il laissé entendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *