fbpx

Conflits au salamat: La justice déplore «l’usage des armes par des civils»

Tchad : Violences au Salamat  » , » Vous devez dans un bref délai faire feu de tout bois pour que les auteurs et complice de ces actes soient identifier, arrêter et confier à la justice », Ministre de la sécurité

Après quelques jours des affrontements intercommunautaires dans la sous-préfecture de Mouraye dans la province du Salamat, le Ministre de sécurité publique et de l’immigration, le général Souleyman Abakar Adam a fait une descente au terrain pour s’enquérir de la réalité.

Sur place, le constat est déplorable, l’on note plus de cent morts et une soixantaine des blessés dans les affrontements. Ce bilan lourd s’explique par « l’utilisation des armes des guerres par certains civile « , nous confie une source.

Alerté par la situation, le Ministre de sécurité publique et de l’immigration , le Général Souleyman Abakar Adam accompagné par ces proches collaborateurs notamment le directeur adjoint dudit Ministère, le Contrôleur général Abdelmounine Tahir, a descendu sur le lieu du drame.

Le Ministre de la sécurité publique souligne que ces massacres doivent cesser pour faire place à la paix.

 » Vous devez dans un bref délai faire feu de tout bois pour que les auteurs et complice de ces actes soient identifier, arrêter et confier à la justice », a-t-il indiqué.

Pour lui nul n’est au déçu de la loi et que le force doit démarrer à la justice.
Il a aussi invité à la force des défenses et de la sécurité a mené des campagnes de sensibilisation pour la culture de la paix », a-t-il indiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *