fbpx

Énergie : Les N’Djamenois renouent avec l’utilisation des groupes électrogènes

Il n’est secret pour personne que depuis l’arrivée de la période chaude, notamment à partir du mois de mars, la population de la capitale tchadienne connait un sérieux problème de l’électricité.

La Société nationale d’électricité (SNE) n’est pas en mesure de satisfaire sa clientèle durant cette période de chaleur.

Ce constat est presque visible dans la majorité des quartiers.

Une situation qui oblige certains ménages à faire un retour  » en force  » à l’usage de groupe électrogène pour avoir de la lumière ou utiliser les forages pour s’alimenter en eau.

Ceux qui consomment en grande quantité, utilisent les groupes électrogènes de grande capacité, mais pour certains foyers, l’électricité demeure toujours un luxe.

Malgré les annonces faites par la Société nationale d’électricité (SNE) il y a de cela quelques jours, rien de concret n’a encore été réalisé.

Pourtant, nul ne peut ignorer que durant cette période de ramadan, l’électricité demeure vitale pour l’ensemble de la population.

 » Nous ici dans notre quartier nous avons carrément oublié l’électricité depuis quelques temps et malgré ça, on nous apporte des factures à payer « , s’exclame un habitant du quartier N’djari.

La Société Nationale d’Électricité (SNE) prendra-t-elle des dispositions urgentes pour résoudre ce problème ?

TWM MOUSSA TAHIR MAHAMAT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *