fbpx

« Si j’étais élu, l’opposition aurait l’alternance et le président sortant n’aurait pas de soucis à se faire », Pahimi Padacké Albert

Ex-allié et dernier Premier ministre d’Idriss Déby ITNO, aujourd’hui opposant virulent dans ses discours de campagne face au candidat sortant Idriss Déby ITNO, l’ancien Premier ministre espère être le candidat de l’alternance au Tchad. C’est dans un entretien accordé à Jeune Afrique.com que l’homme du coq blanc s’est exprimé longuement.

En effet, depuis plusieurs semaines, l’homme du Mayo-Kebbi Ouest sillonne le Tchad par la route, affrontant les kilomètres de pistes impraticables pour aller à la rencontre des électeurs. Candidat (comme en 2006 et 2011) du Rassemblement national pour la démocratie au Tchad, il est convaincu de pouvoir réunir l’opposition et les modérés du régime.

Ainsi, après avoir abordé certaines questions liées avec sa candidature, le candidat du coq s’est exprimé sur plusieurs questions qui touchent la vie politique au Tchad notamment l’opposition.

S’agissant de la question de l’opposition tchadienne, l’homme du coq blanc a répondu en ces termes :

« Si j’étais élu, l’opposition aurait l’alternance et le président sortant n’aurait pas de soucis à se faire », a laissé entendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *