fbpx

Tchad : l’ACCM sensibilise les citoyens sur le processus électoral en cours

Dans le cadre de la poursuite de ses activités de terrain, l’Action pour le changement de comportement et de mentalité (ACCM) a entamé une série  de sensibilisation, d’éducation et de conscientisation sur le processus électoral.

L’opération dénommée « ma carte c’est mon droit, je dois la retirer » a été lancée officiellement ce vendredi 02 avril au Centre de Ridina et est rendue possible à travers le projet #APEC “Action pour une participation électorale citoyenne ». Et aussi, en collaboration avec la plateforme ‘’citoyens sans frontière’’  et le Conseil national de la jeunesse du Tchad (CNJT).

les volontaires d’ACCM, échanges avec un vendeur de viande

Hommes, femmes et jeunes de toute les couches ont été informé, sensibilisés et conscientisés à l’effet de retirer leur carte pour leur permettre d’exercer leur devoir citoyen.

Selon le coordonnateur national d’ACCM, Outhman Hamdane, à partir de ce lancement, les membres de son association iront dans d’autres arrondissements et dans les provinces afin de mieux éclairer les citoyens sur le devoir de vote.

Outhmane Hamdan, coordonnateur national d’ACCM,

« Aujourd’hui, dans un processus électoral où tout citoyen a le droit de voter et le devoir d’aller voter il est nécessaire pour ceux qui ont l’âge de voter d’aller obligatoirement retirer leur carte d’électeur », Outhman Hamdane.

Aussi, dans le même élan, les membres de l’Action pour le changement de comportement et de mentalité et ceux de « citoyens sans frontières », ont animé une causerie-débat avec les jeunes au centre Loyola de Moursal, commune de 6e arrondissement.

Les échanges ont porté sur  le rôle des jeunes dans les échéances électorales à venir.

Mbodou Hassan Semidjidda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *