fbpx

Les grandes voix silencieuses : CASAC a-t-elle finit de sensibiliser sur la paix

Général de la police, président de la coalition des associations de la société civile pour l’action citoyenne, CASAC Mahamoud Ali Seid est perdu de la scène politique.

Militant engagé, partisan ouvert pour la défense des couleurs du mouvement patriotique du salut, «la paix chèrement acquise», comme l’appellent certains téléspectateurs de la télévision nationale, cet homme aux mots alignés dans ses déclarations n’a pas donné de ses nouvelles dépuis que le pays traverse une situation politique dominée par des manifestations et autres sorties des opposants au mouvement patriotique du, MPS.

Celui qui brandit le drapeau du Tchad en signe de patriotisme et la conservation de la paix est aussi le directeur des affaires administratives et financières à la présidence de la République.

Mahamoud Ali Seid, connu du grand public tchadiens pour ses interventions provocatrices envers les opposants, il est resté dans un silence mortel ces derniers temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *