fbpx

Tchad : l’ADC exprime son mécontentement face aux perturbations du réseau téléphonique et internet

L’association des droits des consommateurs du Tchad (ADC) exprime son mécontentement face aux perturbations du réseau téléphonique et de la coupure de la connexion internet à travers un communiqué signé ce 02 mars 2021 par son Président Daouda El Hadj Adam.

Voici l’intégralité du communiqué.

Depuis le 28 février 2021 et en cette période de pandémie de la Covid19, les habitants de N’Djaména éprouvent des difficultés d’accès aux réseaux de la téléphonie mobile et notamment à l’Internet. Cette situation porte gravement atteinte au droit à l’information, au droit à la liberté d’expression et au droit à l’accès aux services essentiels.

En effet, le partage d’information et la faculté de communiquer librement en utilisant les TIC font partie des droits humains tels que garantis par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

En outre, les Nouvelles TIC et notamment l’Internet sont des biens et services essentiels tels que l’eau, la nourriture et à travers lesquels, les consommateurs accèdent à de multiples services essentiels tels que la monnaie électronique, les transferts d’argent etc. Priver de manière systématique pendant trois jours et sans aucune information préalable aux consommateurs est inadmissible en ce 21ème siècle.

L’ADC exprime ses vives préoccupations et son indignation sur cette privation qui ramène le Tchad en arrière.

C’est pourquoi, l’ADC demande aux opérateurs de la téléphonie Mobile, à l’ARCEP et au Gouvernement de faire rétablir l’accès intégral aux réseaux des TIC et de mettre fin définitivement à ce genre de pratiques privatives de liberté d’expression et de communication.

Une pensée sur “Tchad : l’ADC exprime son mécontentement face aux perturbations du réseau téléphonique et internet

  • mars 3, 2021 à 9:12
    Permalink

    Sérieux c’est très désagréable voir inconcevable, que le Tchad puisse avoir une politique médiocre de ce genre.
    Vous gérez déjà mal le pays, et vous faites encore davantage chuté l’économie en perturbant le réseau. Il faut quitter dedans chers gouvernants.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *