fbpx

Tchad : Un mort et plusieurs blessés dans des affrontements intercommunautaires


Des affrontements entre deux communautés tchadiennes ont fait au moins un mort et plusieurs blessés, dans le sud-est du pays, a-t-on appris de source gouvernementale, jeudi.
« Les affrontements entre deux communautés dans le village Kodomoro situé dans le département de Koukou-Angarana, à 45 Km de Goz Beida et 85 Km de Koukou, dans la province de Sila, ont fait au moins un mort et plusieurs blessés, mercredi 23 décembre », a indiqué à l’agence Anadolu, jeudi, au téléphone le ministre tchadien de l’Administration du Territoire et des Collectivités autonomes, Mahamat Ismaël Chaïbo.
Selon Chaïbo, il s’agit d’un bilan provisoire des affrontements « provoqués par des revendications autour des portions de terre à Kodomoro ».
Le 13 décembre dernier, au moins 25 Tchadiens ont été tués dans des affrontements à Assinet dans la province tchadienne du Batha (Centre).
« C’est une guerre totale que nous devons engager contre ceux qui portent des armes et sont à l’origine des morts d’hommes », a déploré dans un tweet le président Idriss Déby Itno au lendemain du drame.
Depuis le début de l’année, des violences intercommunautaires se sont multipliées et ont gagné plusieurs régions du Tchad.
Selon le président Deby, le regain de tension s’explique principalement par les nombreuses armes à feu en circulation au Tchad venues de pays voisins en proie à de graves conflits armés.
« Le gouvernement a créé des unités spéciales pour le désarmement. Nous récupérons des armes mais (…) le lendemain, d’autres entrent encore », a déploré le chef d’Etat tchadien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *