fbpx

Tchad: L’ONG EQUAL ACCESS intensifie la lutte contre l’extrémisme violent

Dans le cadre de son projet «Voix de paix», lancé depuis quatre(4) ans, EQUAL ACCESS INTERNATIONAL a ouvert ce 22 décembre 2020, un atelier avec les parties prenantes pour échanger sur les activités déjà menées et celles en cours dans le but d’élaborer une stratégie commune axée sur des orientations permettant la réalisation des activités pour l’an 5 du projet, dans le sens de la durabilité du projet.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée au centre culturel Almouna, en présence du directeur pays d’EQUAL ACCESS, du représentant de la coopération Suisse, de la représentante du ministre de l’Economie, de la Planification du Développement et plusieurs autres personnes.  

Selon le directeur pays d’EQUAL ACCESS, Clément Sianka, Voix de paix est un projet implémenté par EQUAL ACCESS depuis 5 ans et la cinquième année marque la fin du projet. Ce projet a pour objectif la lutte contre l’extrémisme violent.

La lutte contre l’extrémisme violent passe nécessairement par le changement de comportement à travers la sensibilisation des jeunes afin qu’ils ne soient tenté par les discours des auteurs de l’extrémisme violent. A rajouté Clément Sianka.

Pour le représentant de l’USAID, Leslie MEBRERE, les radios communautaires demeurent un outil essentiel de lutte contre l’extrémisme violent.

Ouvrant les travaux de l’atelier, la représentante du ministre de l’Economie, de la Planification du Développement et de la coopération internationale, Khadidja Abdelkhader a souligné que la lutte contre l’extrémisme violent est un devoir pour toute personne. Au regard de la situation au Lac, le défi est de taille mais elle reste convaincue du leadership du Maréchal Idriss Deby ITNO et l’appui des partenaires.  

Après quatre(4) ans de mise en œuvre du projet Voix de paix qui est une initiative régionales de renforcement de la résilience face à l’extrémisme violent , en s’appuyant sur les médias traditionnels et les nouveaux médias dans le but de promouvoir la démocratie, les droit de l’homme, la bonne gouvernance et la lutte contre l’extrémisme violent, ce projet tire à sa fin.

TWM Ahmat Adoum Moussa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *