fbpx

Le ministère de l’élevage annonce la campagne de vaccination édition 20/21


le 16 décembre 2020 dans la Province de Hadjer Lamis, précisément dans le village FILEY,
Face au grand défi de réduction de la pauvreté, l’élevage constitue un secteur vital pour la croissance économique du Tchad.
Avec un effectif important de Ruminants, le pays doit préserver ce potentiel à travers la lutte constante contre les maladies animales qui constituent une contrainte majeure dans ce secteur.
Dans ce contexte, le Tchad compte lancer officiellement la campagne de vaccination annuelle de masse contre la Péripneumonie Contagieuse Bovine et la Peste des Petits Ruminants, édition 2020/2021, le 16 décembre 2020 dans la Province de Hadjer Lamis, précisément dans le village FILEY, situé à 18 km de Massaguet.

Le Gouvernement Tchadien, sous la haute clairvoyance du Maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat,a inscrit la Péripneumonie Contagieuse Bovine(PPCB) et la Peste des Petits Ruminants (PPR)dans la liste des maladies prioritairesd’importance économique et sociale à surveiller sur le territoire national.
Pour ce faire,le Tchad doit contrôler la PPCB et éradiquer la PPRd’ici 2025, parles vaccinations. Ainsi, il doit réduire progressivement la prévalence de la PPCB de 44,83 % à un taux de 15 % et accroitre tout autant la séroconversion de la PPR de 53,6% à 90%.
Concernant ces deux maladies qui constituent des obstacles à l’essorde l’élevage, le Ministère de l’Elevage et des Productions Animale àtravers la Direction des Services Vétérinaires, s’engage dans une nouvelle stratégie permettant une lutte harmonisée pouvant améliorer les résultats des campagnes annuelles de vaccination.
L’Objectif global de la campagne est de contribuer à l’amélioration de la couverture sanitaire du cheptel bovin et des petits ruminants. Ainsi, les bovins sains et âgés de 6 mois et plus serontVaccinés contre la PPCB et les petits ruminants âgés de trois mois et plus contre la PPR. 

La vaccination est obligatoire et l’acte vaccinal est payant pour la Péripneumonie Contagieuse Bovine et gratuit pour la Peste des Petits Ruminants.
Les communautés agro-pastorales sont sensibilisés afin d’assurer la santé de leur bétail et sécuriser les productions agricoles dans le respect des couloirs de transhumance. La préservation de leurs moyens d’existence et la coexistence pacifique constituent la condition d’un développement harmonieux.
Au nom du Gouvernement, nous adressons nos sincères remerciements à l’ensemble des Partenaires Techniques et Financiers qui accompagnent toujours le Gouvernement dans sa politique pour le développement socio-économique harmonieux de notre pays.
Dans le souci de contribuer activement à l’éradication de la PPR à l’horizon 2030, conformément aux objectifs de l’Organisation Mondiale de la Santé Animale en abrégé OIE, le Gouvernement de la République du Tchad, les Partenaires Techniques et Financiers, les Agents de l’Elevage, les Organisations des Professionnelles de l’Elevage et les éleveurs doivent conjuguer ensemble leurs efforts en vue d’éradiquer la PPR dans notre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *