fbpx

Tchad : Voici les critères pour être éligible au poste de la vice-présidence

Le vice-Président de la République du Tchad devra être âgé de 40 ans minimum et être exclusivement tchadien, de père et mère.


Le vice-Président doit utiliser la formule du serment suivante : « Je jure solennellement et sur l’honneur de respecter la Constitution et de remplir consciencieusement le pouvoir de ma charge, dans le respect des obligations et avec loyauté à l’égard du Président de la République ».


Le vice-Président est nommé par le président de la République, selon la nouvelle loi constitutionnelle 
Le vice-Président sera supplée et représente le Président de la République
Il exerce les pouvoirs et prérogatives déléguées par le Président de la République
Le vice-Président (femme ou homme) doit jouir de ses droits civiques et politiques
Le vice-Président de la République choisi par le Président de la République prête serment devant la Cour suprême, réunie en audience solennelle et en présence du Président de la République avant son entrée en fonction
Le vice-Président assure provisoirement l’intérim, avec le Président du Sénat, en cas de vacance de pouvoir
Le vice-président agit sur délégation du Président de la République
Le vice-président est responsable de ses actes accomplis pendant ses fonctions qu’en cas de haute trahison et il ne peut pas prendre part aux marchés publics de l’État ni de ses démembrements
Le vice-Président est responsable devant le Président de la République.
Le Président de la République nomme le vice-Président, fixe ses attributions et met fin à ses fonctions dans les mêmes conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *