fbpx

Tchad : La Voix de la Femme lance la campagne «16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes»

Aujourd’hui, la violence faites à des femmes et des filles constitue l’une des violations des droit humains les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices dans le monde entier et le Tchad en particulier.» Amina Tidjani Yaya, présidente de l’ONG la Voix de la Femme

Dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes, l’ONG la Voix de la Femme empreinte le pas de certaines organisations internationales pour lancer une campagne de sensibilisation dénommée «16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes».
Cette activité mondiale a pour objectif de dynamiser les actions pour mettre fin aux violences faites aux femmes.

La cérémonie du lancement s’est déroulée ce 25 novembre 2020 à la maison nationale de la femme, en présence des membres du gouvernement, des chefs des missions diplomatiques et plusieurs autres responsables.

« Si nous perdons le combat pour la libération de la femme, nous aurons perdu le droit d’espérer une transformation supérieure positive de la société» Disait le Burkinais Thomas Sankara.

C’est pourquoi les organisations œuvrent pour le bien-être de la femme. Et l’ONG la Voix de la Femme en tant qu’organisation féminine de la société civile ne demeure pas du reste dans ce combat.


Selon la présidente Amina Tidjani Yaya, l’ONG la Voix de la Femme est résolument engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes, à travers plusieurs activités. Les 16 jours d’activisme est donc une opportunité de mener des campagnes de sensibilisations dans trois grandes villes à savoir N’Djamena, Koumra et Bol.

Pour cette année, le thème retenu au plan mondial est «Orangez le monde : financez, intervenez, prévenez, collectez  » Au plan national, la déclinaison suivante a été choisie : « Lutter contre la recrudescence du viol des VBG dans le contexte du Covid-19 »

Aujourd’hui, la violence faites à des femmes et des filles constitue l’une des violations des droit humains les plus répandues, les plus persistantes et les plus dévastatrices dans le monde entier et le Tchad en particulier.» a souligné la première responsable de l’ONG

«16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes » est une activité initiée par les activistes de l’institut «Center for Women’s Global leadership».

Elle débute le 25 novembre et s’achève le 10 décembre. Au cours de cette période, plusieurs activités en vue de dénoncer les violences faites aux femmes seront organisées dans le monde.

TWM Ahmat Adoum Moussa  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *