fbpx

16 jours d’activisme : l’Université Emi Koussi accueille les activités de l’ONG la Voix de femme

Dans le cadre de la campagne de 16 jours d’activisme, l’Université Emi-Koussi de N’Djaména a accueilli ce jeudi 26 novembre une conférence débat animée par l’équipe dirigeante de l’ONG la Voix de la femme.

Au centre des échanges, la question des violences à l’égard des filles et femmes en milieu scolaire. 

Après avoir détaillé les différentes sortes des violences faites aux femmes en milieu scolaire, le panel a fait savoir à l’assistance que l’échange sera interactif avec témoignages des idées.

De ce fait, l’accent a été mis sur le harcèlement en milieu estudiantin et la conservation des actes positifs de la tradition.

Les contextes favorisant les violences, les caractéristiques des violences basées sur les genres en milieu scolaire, les instruments juridiques ainsi que les causes et les conséquences ont largement dominé les échanges.

A travers, les différentes interventions, il ressort que les violences basées sur le genre résument d’un phénomène d’injustice social et les principales victimes sont les femmes.

Le panel est composé de : Hadid David Ngargoto, président du comité d’organisation, Amina Tidjani Yaya coordinatrice de l’ONG la Voix de la femme et Dr Fatimé Mahamat Saleh chargée de planification.

Ainsi, le panel encourage les étudiants à traiter des thèmes en lien avec les violences afin de dénoncer les actes néfastes et sensibiliser la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *