fbpx

Start-up à succès : «Harar Tchad» revendique la tchaditude par une retouche à nos épices et légumes

Après avoir bénéficié de plusieurs formations , la vingtaine révolue Maimouna Kassoum Abdou crée une startup appelée «Harar Tchad», celle-ci a pour mission principale, la production, la transformation et la commercialisation des épices et légumes 100% naturels.

Parmi ses produits l’on peut citer comme : le savon de curcuma, de fenugrec, de l’huile faite à base de l’ail, l’aloe Vera, d’avocat et plusieurs autres produits.

«La solution de tout problème se trouve dans l’entrepreneuriat», c’est cette motivation qui a conduit Maimouna Kassoum à créer Harar Tchad, une solution efficace pour le ravitaillement des ménages en matière d’épices.

Selon la jeune fille, le nom Harar est une réaffirmation de l’identité tchadienne.

«Nous nous sommes rendues compte que nous consommons beaucoup plus ce qui vient de l’extérieur, made in France, made in china… et nous voulons créer une marque tchadienne, dans laquelle, les tchadiens peuvent retrouver leur identité. D’où quelque part nous avons donné des noms locaux à nos produits» Maimouna Kassoum Abdou, promotrice de la start-up Harar Tchad.

Partant également d’une expérience vécue, de la tchadienne attirée par la gastronomie, la promotrice de Harar Tchad se dit «déçue» de l’absence d’hygiène souvent constatée sur les épices et légumes en vente sur les marchés.
«Une fois en faisant la cuisine, je me suis rendue compte qu’en faite, j’avais besoin de la menthe et j’ai envoyé à la boutique et celle qu’ont m’a emmené n’était pas consommable et très salle et j’ai vraiment eu ce réflexe de changer les choses en proposant une solution», c’est ce constat qui a bousculé les choses» rajoute la jeune.

Créer en mars 2020, Harar Tchad fait face à plusieurs difficultés comme d’autres entreprise de la place, notamment le manque d’emballage ou leur accès, le manque de la main d’œuvre et plusieurs difficultés socioprofessionnelles.

Pour la promotrice de Harar Tchad, la Semaine Mondiale de l’Entrepreneuriat est une opportunité de communiquer avec le public ndjamenois et l’informer du potentiel de son entreprise, des vertus de ses épices, ses avantages hygiéniques, aussi, profiter de cette opportunité pour multiplier ses chiffres d’affaires.

TWM Ahmat Adoum Moussa  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *