fbpx

Élections Burkina: «Une grande opération de fraude massive orchestrée par le pouvoir en place» Opposition

«Une grande opération de fraude massive est orchestrée par le pouvoir en place pour légitimer un certain coup KO », l’opposition a déposé plainte contre X auprès du procureur du Faso

Les candidats signataires de l’accord politique ont annoncé ce samedi avoir déposé plainte contre X auprès du procureur du Faso pour qu’une enquête soit diligentée sur une vaste opération de fraude.

Autour d’une même table, Zéphirin Diabré, Eddie Komboigo, Ablassé Ouédraogo et Tahirou Barry. Disant être rattachés aux valeurs républicaines, ces candidats ont insisté qu’ils n’accepteront jamais des résultats entachés d’irrégularités car il est inconcevable de penser qu’on puisse avoir un gagnant dès le premier tour.

Mais au-delà de cet optimisme, l’opposition a partagé avec la presse un certain nombre d’inquiétudes sur la manière dont ce scrutin est en train de se préparer. « Des gens sillonnent le territoire, remettent de l’argent aux femmes, prennent leurs cartes d’électeurs, récupèrent leur numéro de téléphone et leur promettent de leur envoyer de l’argent par un transfert et on ne sait pas trop à quoi cela sert » a déclaré Zéphirin Diabré.

Ils disent aussi observer des agissements qui peuvent entacher la sincérité et la régularité du scrutin. « Il nous revient que depuis quelques jours on assiste à des modifications intempestives de zones où on doit voter, à des ajouts de villages qui n’étaient pas concernés et à des soustractions de villages qui étaient concernés. Tout cela dans une démarche qui apparemment a pour ambition de faire en sorte que les zones où l’opposition est forte soient minorées en terme d’électorat » a expliqué le candidat de l’UPC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *