fbpx

Tchad: Au grand marché de N’Djamena, les légumes entourés des ordures

Les femmes vendeuses des légumes au grand Marché de N’Djamena font face, ces derniers temps aux problèmes d’évacuation des ordures ménagères.

L’endroit est totalement insalubre. Malgré les réactions des internautes tchadien(es) sur Facebook, les autorités municipales tardent à prendre leurs responsabilités.

Nous sommes au grand marché de la capitale tchadienne dans la commune du 3ème arrondissement, où il est environ 08 heures.

Sur place, des carottes, tomates, choux… sont étalés à même le sol.

Entre ordures,eaux de ruissellement et mouches, cette femme, âgée d’une trentaine d’année qui requiert l’anonymat auprès de notre reporter est une vendeuse des légumes: «Je viens vendre mes légumes chaque jours ici, ce malgré cette odeur fétide, je n’ai pas le choix.

Ce bac à ordures est déposé ici par la mairie. Malgré son débordement, personne n’est venue évacuer les ordures alors que nous payons nos taxes tous les jours.

Je crains d’être malade, j’ai des orphelins à prendre en charge» S’inquiète la trentaine.

«De grâce enlevez ce bac à ordures de ce coin. Peut-être vous avez oublié ce lieu, c’est juste entre l’hôpital Chérif Kasser et le Centre Social ». C’est-ce qu’a écrit Fatiha Ngarbaroum Mireille, une habitante du quartier sur son compte Facebook pour montrer son indignation.

A quelques mètres d’ici, les clients font signe par des gestes.

Ils affichent leur mécontentement et déceptions face à cette situation.

Les autorités municipales sont interpellées pour l’évacuation des ordures afin d’éviter d’éventuelles maladies pendant cette période de la crise sanitaire, liée à la covid-19, l’hygiène reste l’un des moyens efficace contre le coronavirus.

TWM Ahmat Adoum Moussa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *