fbpx

Tchad : La montée inquiétante des eaux du fleuve Chari menace les habitants

Comme chaque année, le niveau des eaux du fleuve Chari monte et provoque un de déplacements de la population de Walia, dans la Commune du 9ème Arrondissement, entraînant des conséquences humaines et matérielles.

En effet, les quelques 16.000 riverains, qui habitent à Walia sont en danger en ce mois de Novembre.

Ce quartier, est presque bâti sur le bras du fleuve Chari. La montée des eaux du fleuve n’est pas un phénomène nouveau, c’est un phénomène qui se manifeste chaque année.

Cette année, la population dudit quartier s’est engagée à bloquer le débordement grâce à des sacs remplis de sable.

«Mais cela ne suffit pas», nous fait savoir un jeune habitant.

car malgré la contribution des riverains, l’eau déborde et oblige la population à se quitter les lieux.

«Lorsque l’être humain est en face d’un problème, il met toute son intelligence pour trouver une solution. Ainsi, nous avons eu l’idée d’inventer ce pont et d’élever des digues à l’aide de sacs, que nous remplissons des terres pour nous protéger».

Malgré les dispositions que nous prenons, l’eau déborde toujours», a déclaré a un autre avec inquiétude.

Ainsi, face à la puissance des eaux et sa rapidité, les populations riveraines affichent une impuissance réelle d’avoir une issue sans l’aide de bonnes volontés.


A cette allure, si rien n’est fait jusqu’à une semaine, les dégâts vont rendre la population plus vulnérable et exposées aux problèmes socio-sanitaires.

@TWM Moussa Tahir Mahamat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *