fbpx

FNI: Les participants favorables à l’âge de 30 ans pour candidater aux élections

La question de la limitation d’âge à la magistrature suprême était largement débattue au cours de la 3ème journée du Forum National Inclusif.

Pour plusieurs participants, l’âge de 45 ans n’est pas du tout favorable. Car, ceci crée une forme de désespoir au sein de la jeunesse qui aspire à accéder à la magistrature suprême.

Ainsi, les points de vues étaients divergents, car certains participants préconisent qu’il faut, 30-35 ans âge limite, mais d’autres proposent 40 ans.

A l’exemple du leader du parti UDT, M. Abderaman Koulamallah, qui a insisté sur l’âge de candidature à la présidentielle à 30 ans.

Pour éviter un débat dialectique, le présidium déclare avoir pris bonne note de toutes les recommandations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *