fbpx

01er novembre journée Panafricaine de la jeunesse : Le ministre tchadien fait le point

Tchadiens, Tchadiennes ;
Chers jeunes !

Demain 1er novembre 2020, les Etats et Gouvernements membres de l’Union Africaine, célèbrent la Journée Panafricaine de la Jeunesse. A cet effet, j’ai l’immense plaisir de m’adresser à vous, chers jeunes tchadiens, à l’occasion de cette journée mémorable pour la jeunesse du continent.

Instituée par la Conférence des Ministres en charge de la Jeunesse de l’Union Africaine, tenue du 12 au 15 février 2008 à Addis Abeba en Ethiopie, la Journée Panafricaine de la Jeunesse se veut un lieu de rendez-vous qui permet aux jeunes de réfléchir sur les différents défis qui les interpellent et de proposer des pistes d’actions en leur faveur.

L’édition 2020 est placée sous le thème : « La voix des Jeunes, Action et Engagement : construire une Afrique meilleure ».
Le thème de cette année est éminemment évocateur car, il touche la question de la pleine implication des jeunes africains dans toutes les instances de prise de décisions engageant leur vie et devenir. Ce thème nous engage à faire en sorte que la voix de chaque jeune soit entendue et prise en compte, pour construire une Afrique d’aujourd’hui et de demain plus forte et prospère.

Particulièrement dans notre beau pays le Tchad, la question de l‘implication des jeunes dans les instances de prise de décisions est une réalité bien évidente. La 4ème République est bâtie essentiellement sur les jeunes et les femmes. Je cite pour preuve, la forte représentation des jeunes et des femmes au 2ème Forum National Inclusif. Ce Forum est un cadre de dialogue intergénérationnel, qui a permis à ce que les doléances et préoccupations des jeunes soient exprimées et prises en compte dans les résolutions et recommandations.
En sus de cela, il n’est pas moindre de relever pour s’en féliciter que dans notre beau pays le Tchad, les jeunes sont effectivement élevés à des hautes fonctions dans les institutions publiques et parapubliques. Le rajeunissement de notre Gouvernement actuel en est une parfaite illustration.

Mesdames et Messieurs,
Chers Jeunes
A partir de cet instant, il devient une nécessité impérieuse de réfléchir ensemble avec les jeunes sur leur engagement et responsabilité citoyens mais aussi sur les avancées et les obstacles en matière de la recherche et de la préservation de la stabilité et de la paix, tant dans notre pays que dans notre continent africain. Nous devons ensemble avec eux, trouver les recettes appropriées pour renforcer le vivre ensemble dans nos communautés et en leur sein. Il est à remarquer que la jeunesse tchadienne a démontré par plusieurs reprises et dans bien de cas, sa disponibilité, sa détermination et son engagement pour porter main forte aux opérations volontaires et citoyennes en faveur du bien communautaire chaque fois que sa participation et sa contribution sont sollicitées.

En dépit des crises de toutes sortes qu’a connues notre pays, la jeunesse démontre chaque jour son dynamisme au combat pour la paix en vue d’asseoir le développement économique, social et culturel dans notre pays.

Tchadiens, Tchadiennes ;
Chers jeunes !
Je réitère donc la ferme volonté de notre Gouvernement, sous la vision éclairée du Maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’Etat, à faire hisser la Jeunesse Tchadienne au palier d’honneur, à l’instar des autres nations.
J’affirme avec force que la jeunesse constitue une des priorités du Gouvernement. C’est pourquoi, deux (02) documents d’orientation stratégique que sont la Politique Nationale de la Jeunesse et la Politique Nationale de l’Emploi, ont été promulgués respectivement par Décrets n°501/PR/MPJSE/2019 du 30 avril 2019 et n°950/PR/MPJSE/2019 du 05 juillet 2019. Un atelier permettra dans les tous prochains jours, d’élaborer et de valider son plan quinquennal en vue de son opérationnalisation. D’autre part, la Loi portant Institution d’un Corps National des Volontaires du Tchad est adoptée et promulguée le 31 Décembre 2019. Le Décret portant Création de l’Agence Nationale de Volontariat du Tchad est en cours d’adoption.

Par ailleurs, la traduction en ce moment dans les faits de l’annonce par le Maréchal du Tchad, de l’intégration des milliers des jeunes lauréats des différentes écoles de formation professionnelle publiques, constitue des éléments tangibles de sa disponibilité à être toujours à l’écoute de la Jeunesse tchadienne afin de concrétiser ses promesses en leur faveur.

Je ne saurais terminer mes propos sans remercier nos partenaires au développement qui ne cessent de prêter mains fortes au Ministère en charge de la Jeunesse quand il s’agit de répondre à une action en faveur de cette couche qui constitue le socle du développement de la nation toute entière.

À la jeunesse tchadienne dans son ensemble, le Gouvernement par ma voix loue votre courage, reconnait vos efforts soutenus en faveur de la nation et vous félicite et encourage particulièrement pour vos actions citoyennes et engagement à œuvrer en vue de favoriser la paix, le vivre ensemble et la cohésion sociale dans notre pays.

Vive la jeunesse africaine,
Vive la Jeunesse tchadienne, pour que vive le Tchad !

Je vous remercie pour votre aimable attention !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *