fbpx

Tchad: A Mongo la ministre Amina Priscille appelle à mettre fin au mariage des enfants

En marche de sa visite à Mongo, dans la province du Guéra, la Ministre de la Femme et de la Protection de la Petite Enfance, Mme Amina Priscille Longoh, a eu une rencontre de sensibilisation avec les autorités administratives ainsi que des associations féminines de ladite province.

La rencontre a eu lieu au sein de l’amphithéâtre de l’Université Polytechnique de Mongo, en présence du Gouverneur de la province du Guéra, M. Dago Yacoub.

Le gouverneur à gauche, la ministre au milieu face aux femmes

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la mutilation génitale féminine et le mariage des enfants.

Dans son mot de bienvenue, M. Dago Yacoub, Gouverneur de la province du Guéra a exhorté toutes les couches sociales à s’engager dans la lutte contre le mariage des enfants et la mutilation génitale féminine qui, selon lui sont deux phénomènes qui gangrènent l’épanouissement de la femme tchadienne.

Pour sa part, Mme Amina Priscille Longoh, Ministre de la Femme et de la Protection de la Petite Enfance a déclarée que le problème de mariage des enfants a trop duré et qu’il est temps de mettre un terme à cette pratique.

Les associations féminines en concertation avec la ministre

Pour elle, le mariage des enfants présente des conséquences douloureuses.

Touchant la question de la mutilation génitale féminine, la Ministre a sollicité la contribution de tout un chacun pour résoudre ce problème tant décrié.

Ainsi, avant de clore la rencontre, un échange sur diverses thématiques a eu lieu entre la Ministre et les responsables des associations féminines.

@TWM MOUSSA TAHIR MAHAMAT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *