fbpx

N’Djamena: Mahamadou Djaouro, en poste au ministère de l’administration enlevé par des inconnus

Mamadou Djaouro Abakar est son nom. Il est le petit frère du président de la Chambre d’Accusation de la Cour d’appel de Ndjamena, le juge Boukar Sedick Mallaye.
Selon les proches du président de la Chambre d’Accusation, Djaouro a reçu un appel téléphonique d’une tierce personne le 16 octobre 2020 vers 19 heures.
Selon la source, il aurait confié à son épouse qu’il a reçu un appel d’une personne qui l’attendait dehors. Depuis que Djaouro était sorti de la maison pour rencontrer l’inconnu, il n’en était plus revenu, poursuit la source qui ajoute que les proches ont fouillé les commissariats et les morgues de Ndjamena mais en vain.
Une autre source rapporte que le président de la Chambre d’Accusation est un juge très intransigeant et incorruptible. On se rappelle que le Ministre de la Justice et Garde des Sceaux lui a rendu un hommage mérité le 18 mai dernier pour la qualité de son travail.
L’enlèvement de son frère aurait tout l’air d’un chantage ou d’un règlement de compte lié à des dossiers des prévenus mécontents.
La capitale tchadienne est plongée ces derniers temps dans une insécurité totale, aucune assurance pour les mouvements des citoyens.
Tchadmédias/ Toumaï Web Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *