fbpx

Sports: Les tchadiens mécontents après la défaite des Saos face au MENA du Niger

A l’entame, du match, c’est Zakari Victorien dit qui allume la première mèche sur un tir à raz de terre qui échoue dans les bras du gardien tchadien Allambatna.

Les tchadiens tenteront ensuite d’inquiéter leur vis-à-vis, mais sans succès. Leurs contre-attaques sont vite enrayées par la défense nigérienne qui n’a pas toujours été sereine lors de cette rencontre. Les joueurs d’Amane Adoum auraient pu profiter de deux pertes de balle des nigériens devant leur défense  pour ouvrir le score. Mais ils n’ont rien fait. Il se sont même fait peur sur une reprise de volée de l’attaquant nigérien Issa qui échoue heureusement dans le petit filet du gardien . C’est sur le score de zéro but partout que la première mi-temps s’achève.

Le Sao, le cauchemar de Zakari dit Adebay et Issa Djibrilla dit Axo.Au début de la seconde période, l’équipe nigérienne se montre plus offensive. Victorien Adebayor, à bien servi par un coéquipier dans la surface de réparation tchadienne, se retrouve nez à nez avec le gardien Allambatna. La balle dévie et s’éloigne des buts. C’était la première occasion nette de but pour le Mena. Zakari Adebayor, encore servi plus tard par Abdoulwahab, et ouvre le score de la soirée 1but à Zéro: sur les hommes de Amane Adoum. Le gardien tchadien Allambatna va aussi  agacer Issa Djibrilla, en laissant une de ses frappes surpuissantes à quelques minutes du deuxième partie du match, et le 2but rentre. Dans la foulée, le joueur du Sao tire un coup franc qui finit sur la barre transversale du gardien nigérien. Pour rappe la seule occasion.

C’est particulièrement à la 10ème mi-temps que les Mena-Niger ont fait la différence, se distinguant par un jeu beaucoup plus percutant et réaliste, notamment sur les Sao, malgré une défense tchadienne qui cafouillait de temps en temps face au Mena-Niger. Mais, au finish, la satisfaction était nigérien, en faveur des hommes de Amane Adoum pour le match amical. Un match amical certes, mais surtout d’évaluation pour avoir une idée sur la valeur de son effectif.

D’autant qu’il s’est essayé dans un 4-2-3-1 peu habituel chez les Sao depuis le temps d’Emanuel ancien sélectionneur limogé. Offensivement, les nigériens ont tenté et on a vu de belles combinaisons. Dans les satisfactions : le travail abattu par leur Staff techniques et le coach aligné en latéral gauche, son poste de prédilection. Il a souvent joué intelligent, évitant les débauches d’énergie inutiles. De manière générale, les changements opérés par le sélectionneur du Mena en seconde période ont fait du bien à l’équipe. Tel n’a pas été le cas pour le coach Amane Adoum et ses techniciens. Tout n’a pas été rose. Malgré leur bonne volonté, les joueurs tchadiens ont été souvent pris de vitesse par les véloces attaquants nigériens sur les deux côtés droit et gauche. La paire Abdoulwahab dans l’axe central a plus que rassuré. Issa Djibrilla, du fait de son impact physique, a été très présent et d’un efficace apport aux côtés de Zakari Victorien dit Adebayor. On peut aussi noter que les coups de pied arrêtés n’ont pas toujours été bien exploités. On imagine bien que le staff du Sao va s’atteler, durant le peu de temps qui reste, à améliorer les défauts. Il s’agira de s’affûter physiquement et de rester concentré…On ne va pas certainement se morfondre sur cette défaite contre le Niger surtout que le Mena-Niger n’ont pas eu à bénéficier des apports et du talent de tous leurs cadres dont Dieumerci. Mais, ce genre de rencontre fait forcément grandir, réfléchir et, naturellement, accoucher des leçons au responsable du sport Tchadiens. Les Sao en ont tirer sans nul doute du match passé avec le Soudan.L’étudiant Ahmad Youssouf, supporteur de Sao pour sa part a reconnu que « C’est une bonne gifle… Cette défaite va nous réveiller. Il nous reste beaucoup pour nous préparer dans les meilleures conditions possibles. Il y a beaucoup d’attentes autour de nous et il est important de rester concentré sur le travail. Nous ne sommes pas inquiets. Nous tirons des enseignements de ce match pour continuer à bosser. D’autant qu’on a vu de bonnes choses, notamment en première période ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *