fbpx

Politique : les conseils départementaux de MPS de Dagana et Haraz-Albiar installés

Dans le cadre de sa tournée de restructuration, le secrétaire général du MPS provincial de Hadjer-Lamis Abakar Moussa Kallé a installé officiellement ce week-end les conseils de deux départements à savoir : Dagana et Haraz-Albiar.

Les cérémonies de leurs installations ont eu lieux respectivement samedi et dimanche dans la commune de Massakory et Massaguéte, province de Hadjer-Lamis.

C’est par décision N°03 et N°04 du secrétaire général provincial du MPS Abakar Moussa Kallé que les membres ont été désignés.

Au département de Dagana, les nouveaux membres du conseil départemental ont été choisis par consensus selon le président des précurseurs Dr Hissein Abakar Mbodou.

Cependant, le nouveau bureau exécutif de Dagana dont Boukar Sanda assure le Secrétariat Exécutif est composé de 21 membres dont six femmes.

Dans son allocution, Boukar Sanda a remercié les militants du MPS et partis alliés pour la confiance placé en lui.

Conscient des tâches, Boukar Sanda dira à son équipe de s’engager sans commune mesure pour l’enrolement des militants pour la révision du fichier électoral.

Concernant le département de Haraz-Albiar, l’ambiance était tendu.

Il a fallu des tractations interminables avec chef des précurseurs dudit département pour qu’une équipe soit désigné par consensus afin d’éviter le vote.

L’équipe des conseils départemental de Haraz-Albiar qui sera conduite par Saleh Mahamat Adam et secondé par Moussa Koki Barkaï a vu son installation ce dimanche soir 18h passée.

Installant officiellement les deux conseils, Abakar Moussa Kallé a tenu des messages identiques. Invitant les équipes à serrer la ceinture pour la réussite des élections qui se pointent à l’horizon.

Et d’ajouter que les partis alliés doivent travailler en franche collaboration avec les nouveaux conseils départementaux pour que le MPS remportera les futures échéances électorales.

« Dès maintenant, vous devrez sillonner le terrain, mobilisés les militants et battre campagne pour les opérations d’enrôlement biométrique afin de gagner les élections », conclu t-il.


Mbodou Hassan Semidjidda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *