fbpx

Fonction publique : Le ministre Mboudoumi note une lenteur dans le recrutement

FONCTION PUBLIQUE : LE RYTHME DE RECRUTEMENT DES JEUNES EVALUE:
Les membres de la Commission spéciale chargée du recrutement de 20 000 jeunes diplômés à la fonction publique se sont réunis ce matin, au Palais présidentiel sous la conduite du Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire général de la Présidence de la République, par ailleurs président de ladite commission, M. Kalzeubé Payimi Deubet. La rencontre a procédé à une évaluation de l’état d’avancement des travaux et les difficultés rencontrées par la Cellule technique d’appui. Le temps était un défi majeur auquel est confrontée dès le départ la Commission spéciale chargée du recrutement de 20 000 jeunes diplômés à la fonction publique. Cet impératif est revenu sur la table ce jeudi. Lors de cette rencontre, le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire général de la Présidence de la République, M. Kalzeubé Payimi Deubet et les autres membres de la commission ont procédé à une évaluation du travail effectué. 200 diplomés sont déjà recrutés par Arrêtés. Ce sont des instituteurs bacheliers et instituteurs adjoints des promotions de 2003 à 2009 lauréats des écoles publiques, fait savoir le Ministre de la Fonction publique, de l’Emploi et du Dialogue social, M. Ali Mbodou Mboudoumi. Le rythme du travail est lent concède-t-il. Mais cela se justifie selon lui par l’impérieuse précaution de vérification des diplômes et le manque de moyens de la Cellule technique d’appui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *