fbpx

Journée de la citoyenneté : Les femmes mettent la main à la pâte

.


Dans le cadre de la journée de la citoyenneté, le ministère de la Femme et de la Protection de la Petite Enfance, de concert avec quelques associations féminines, a organisé une séance de salubrité et de mise en terre des plants, le dimanche 13 septembre 2020, au SOS villages d’enfants, sis au quartier N’djari, dans le 8ème arrondissement de la capitale.

C’est la cheffe du département de la Femme et de la Protection de la Petite Enfance, Mme Amina Priscille Longho, qui a donné le coup d’envoi.
Minues des pelles, pioches, râteaux, et brouettes, les femmes issues des organisations féminines, et celles du ministère de la Femme et de la Protection de la Petite Enfance, ont défriché toutes les herbes poussées dans les coins et recoins de la cour du SOS villages d’enfants afin de mettre en terre des plants.

Elles ont aussi lavé les habits des enfants pour chaque maison de famille du SOS villages d’enfants.
Aux noms des membres des associations féminines, Mme Mbaré Maïtol a fait comprendre qu’à travers cette action, les femmes, constituées des 40 associations féminines, ont voulu accompagner leur ministre non seulement pour donner une nouvelle image au SOS villages d’enfants mais aussi pour porter haut le flambeau de la femme tchadienne. A entendre ces femmes, le nettoyage et le lavage des linges des enfants font partie de leurs tâches ménagères et c’est un devoir pour elles d’aider ces enfants du SOS villages d’enfants qui ne sont autres que leurs propres enfants.
Le directeur national des SOS villages d’enfants Tchad, Tomnayal Djideti, s’est réjoui de cette initiative du ministère de la Femme et de la Protection de la Petite Enfance, de concert avec les associations féminines. Il a exprimé sa reconnaissance au ministère en charge de la Femme et aux organisations féminines pour cette belle action en faveur des orphelins du SOS villages d’enfants, et surtout la mise en terre des plants. Il encourage ces femmes à revenir de temps en temps pour entretenir et arroser ces différents plants mis en terre jusqu’à ce qu’ils deviennent des arbres.
La ministre de la Femme et de la Protection de la Petite Enfance, Mme Amina Priscille Longho, a félicité et encouragé les femmes issues des organisations féminines pour cette mobilisation de taille afin de donner un cachet particulier au site choisi pour déroulement de ces activités. Elle invite les femmes de ces organisations féminines à faire davantage afin d’adopter des comportements citoyens et de mettre l’accent sur la cohésion et le vivre ensemble. Pour la ministre Amina Priscille Longho, le choix du SOS villages d’enfants n’est pas fortuit. Car, ces orphelins du SOS villages d’enfants se retrouvent seuls pendant la rentrée scolaire et il fallait venir leur donner un peu d’amour. La ministre en charge de la Protection de la Petite Enfance a également poursuivi que malgré la perte de leurs parents biologiques, son département ministériel ne ménagera aucun effort pour les encadrer, les appuyer et les soutenir afin d’accompagner la vision du Maréchal du Tchad Idriss Deby Itno. Celle de voler au secours des enfants vulnérables. Elle lance, par ailleurs, un appel aux autres institutions d’emboîter les pas de son département ministériel afin d’apporter leurs appuis au SOS villages d’enfants pour alléger la souffrance de ces orphelins.
Mme Amina Priscille Longho, a saisi cette occasion pour remettre des fournitures scolaires et des kits alimentaires aux enfants orphelins du SOS villages d’enfants pour mieux préparer la rentrée scolaire 2020-2021.
TWM Mahamat Sougui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *