fbpx

Recrutement de 16 600 diplômés : Une ruée des jeunes vers la fonction publique (Reportage)

Suite à l’annonce de 20 000 places à pouvoir, les jeunes diplômés se dirigent en masse vers la Fonction publique. Il est 8 heures passées, piétons et motocyclistes se bousculent dans la cour et à l’entrée du ministère de la Fonction publique. Sur la ruelle, d’autres se dirigent tous azimuts.

Uniquement, mardi et jeudi sont consacrés pour le renseignement des dossiers réceptionnés pour l’intégration. De ce fait, nombres des diplômés sans emploi, ne se privent pas d’aller faire la queue pour le dépôt ou s’informer sur l’état d’avancement de leurs dossiers d’intégration réceptionnés au ministère.

Sur place, les usagers (diplômés) s’organisent volontiers avec ordre. Regroupés en groupe de 20 à 30 personnes, ils écrivent leurs noms et références du dossier sur un papier respectant l’ordre des numéros. La fiche sera réceptionnée par les services pour suite à donner. Une fois la fiche récupérée à l’intérieur, plus souvent les informations relatives aux dossiers ne tardent pas à sortir.

Ce jeudi 03 septembre, à peine 9 heures passées, sous un temps menaçant de la saison  pluvieuse, la fiche de numérotation est au niveau 22 avec 18 personnes enregistrées. Pendant ce temps, les 3 premières listes ont reçu les renseignements concernant le niveau d’évolution des dossiers.

L’on peut lire, sur leurs papiers retours «en instance d’intégration», pour certains et «non informatisé » pour d’autres, écrits au stylo rouge bien lisible.

Les procédures sont appréciées par certains et décriées par d’autres. «Çà va mieux. Rien à plaindre. Ils nous fournissent les renseignements même si avec un retard. Rien à plaindre.», témoigne un diplômé.

« J’ai l’habitude de venir me renseigner souvent, certes, ce n’est pas comme avant. Mais, Nous sommes nombreux à faire les renseignements au même moment, alors, juste il faut s’armer un peu de patience. Ce n’est pas tout le monde qui peut être servi simultanément», relate un jeune diplômé d’un master.

Les besoins exprimés par tous les ministères en termes d’intégration à la Fonction publique s’élèvent à 27.742. Et pourtant, ce jour plus de 57 000 dossiers réceptionnés en instance d’intégration. Ce qui fait que la demande est largement supérieure à l’offre.

Mbodou Hassan Semidjida

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *