fbpx

Ouaddaï : Un pont reliant Abéché aux villages environnants effondré

La province du Ouaddaï a enregistré une grande quantité de pluie qui a eu des conséquences sur la vie socio-économique de la population.

Les eaux de WADI Chock ont débordé, coupant le pont PK18 qui relie Abéché aux villages environnants comme Bitcha.

Bitcha est cet axe principal qui approvisionne la ville d’Abéché des denrées de premières nécessités et des légumes. Cette situation difficile a crée a bouleversé les activités des jeunes du village TAKHACHA.

Ils s’organisent pour la traversée des voyageurs moyennant une somme d’argent.

Selon le chef d’équipe, chaque jeune peut gagner une somme de 15 000 à 25 000 FCFA par jour.

De son côte, le responsable du syndicat des transporteurs de Bitcha Abdel Rahim Youssouf Alhilou a souligné qu’ils font de jonctions pour ravitailler la ville d’Abéché des produits alimentaires.

Il a ajouté que cette situation peut influencer le prix des denrées et c’est la population qui va subir les conséquences.

Interrogé, les passagers précisent que pour un voyage de 20 à 30 Kilomètres, ils dépensent de plus de 20 000 FCFA pour les passants et les moyens de transports.

Le Délégué des infrastructures et des transports du Ouaddaï ABDEL-AZIZ Brahim Siam a relevé qu’un nombre important des ouvrages routiers ont été détruits cette année par les eaux de pluie.

Il a aussi indiqué qu’ils ont remonté les informations à la hiérarchie pour une solution rapide et urgente.
Notons que ce pont qui vient d’être détruit par les eaux de pluie est construit par la coopération Suisse dans le cadre du projet d’aménagement des pistes rurales depuis une dizaine d’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *