fbpx

Mali : le M5 RFP accuse la junte de « confisquer »le changement.

Au Mali, la transition promise par la junte qui a déposé le président Ibrahim Boubacar Keïta le 18 août a tourné court avant même d’être lancée, les relations virant à l’aigre entre les militaires et le M5 RFP.

Les colonels qui ont promis de rendre les clés aux civils au terme d’une transition d’une durée non fixée avaient convié toutes les formations politiques maliennes a l’exception du M5 RFP .

C’est pourtant cette coalition de chefs religieux et de membres de l’opposition et de la société civile qui a mené pendant des mois la contestation contre Keïta.

La mise à l’écart du M5 a provoqué la colère de ses leaders,accusant la junte de chercher à « confisquer » le changement.

Mais dans la soirée, une rencontre a finalement eu lieu en petit comité, entre les militaires une délégation du M5-RPF à Kati pour repartir sur de bonnes bases.

source: africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *