fbpx

Afrique du Sud : Ramaphosa va devoir s’expliquer d’éventuelles donations qu’il aurait reçu en 2017

Le président élu, Cyril Ramaphosa va devoir s’expliquer d’éventuelles donations qu’il aurait reçu en 2017.

L’homme fort du pays soutient que les 36 000 dollars perçus, ont servi pour sa campagne lors de son élection à la tête de son parti du Congrès National Africain (ANC).

En 2018, la Haute Cour de Pretoria avait décidé de suspendre l’enquête mais ce lundi les responsables du parti au pouvoir ont indiqué que le président sud africain devrait finalement s’expliquer devant une commission d’intégrité.

Lors de son élection à la présidence en 2018, Cyril Ramaphosa avait promis qu’il s’érigerait contre la corruption et assainirait la politique sud-africaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *