fbpx

La colère des Mauriciens s’abat sur le gouvernement de Jugnauth

A Port-Louis, au moins 50 000 Mauriciens ont défilé samedi, la plupart vêtus de noir et en colère contre le gouvernement de Pravind Jugnauth, qui a selon eux mal répondu à la marée noire au début du mois. Ce dernier était appelé à la démission avec le slogan en créole « Lév paké aller ».

La colère des insulaires, provoquée par la catastrophe écologique, a été aggravée par des récentes images qui ont fait le tour de l’île montrant près d’une quarantaine de dauphins échoués morts ou agonisants près des lieux du naufrage.

Pour les manifestants réunis ce samedi, le gouvernement a trop tardé à prendre la mesure de la catastrophe et à organiser le pompage du fioul. Le Premier ministre, au pouvoir depuis 2017, a jugé n’avoir commis aucune erreur et a refusé de présenter des excuses.

Beaucoup de manifestants arboraient le drapeau mauricien et ont entonné l’hymne national pour insister sur le patriotisme de leur démarche, que le gouvernement avait tenté de discréditer en amont.

Jamais l’Île Maurice n’avait connu tel rassemblement depuis le meeting qui a succédé à la victoire de l’opposition aux législatives de 1982.

Source: Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *