fbpx

Soudan : Des affrontements tribaux font trois morts dans le Kassala

Au Soudan, trois personnes sont mortes et une dizaine d’autres ont été blessées dans des affrontements tribaux, suite à la nomination de Salah Ammar à la tête d’un Etat à l’est du pays.

Depuis plusieurs jours, des milliers de personnes scandent des slogans hostiles à l’égard du nouveau gouverneur du Kassala.

L’état d’urgence a été déclaré pour réduire la circulation et les forces de sécurité ont été déployées pour prévenir la violence, a indiqué jeudi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (Ocha) de l’ONU.

Le 22 juillet, le premier ministre Abdallah Hamdok a remplacé tous les gouverneurs militaires par des civils dans les 18 États qui forment le Soudan. Cette transition se heurte toutefois à des rivalités tribales.

A Kassala, le nouveau gouverneur appartient à la tribu des Beni Amer, ce qui suscite la colère des Beja, l’autre tribu de la région. Chacune des tribus a sa propre langue et ses propres traditions.

Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *