fbpx

Le Maroc célèbre le 67ème anniversaire de la révolution du Roi et du peuple

le Roi Mohammed VI a adressé un discours à la Nation à l’occasion du 67ème anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple.

C’est en 1953 que naquît une révolution historique au Royaume Chérifien du Maroc dont le mot d’ordre fut le rejet solennel des plans coloniaux.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI est revenu sur les faits historiques qui ont conduit à la réussite de cette révolution tout en faisant un tours d’horizon de la situation sociale et sanitaire de son pays.

le Roi a largement parlé de la pandémie de la Covid19 qui a considérablement impacté le train de vie et de travail des marocains.

Le Roi s’inquiétant qu’une frange importante de la population ne respecte pas les mesures sanitaires préventives adoptées par les pouvoirs publics comme le port du masque, l’observation des règles de distanciation sociale, l’utilisation des produits d’hygiène et de désinfection.

Avant d’ajouter que, ces comportements pourraient être compris si les outils de prévention étaient, soit indisponibles sur le marché, soit coûteux. Mais, il se trouve que l’Etat s’est scrupuleusement attaché à fournir ces produits en abondance et à des prix très raisonnables. L’Etat a en effet subventionné le prix des masques et il a encouragé leur production industrielle locale pour qu’ils soient à la portée de tous.

Selon le Roi, ces attitudes irrationnelles sont d’une part dénuées de civisme car agir en bon citoyen, c’est avant tout se soucier de la santé et de la sécurité d’autrui ; elles traduisent d’autre part un manque de solidarité car être solidaire, ce n’est pas seulement aider autrui matériellement, c’est surtout, dans cette situation, éviter d’être potentiellement un vecteur de contamination pour les autres.

De surcroit, ces postures prennent à rebours les efforts fournis par l’Etat, qui, Dieu soit loué, a réussi à apporter son soutien à de nombreuses familles restées sans moyens de subsistance.

Toutefois, cet appui ne peut continuer indéfiniment, car les aides accordées par l’Etat excèdent ses ressources.

 »Cher peuple, dans le Discours que Je te livre aujourd’hui, Mon intention n’est pas de t’adresser des reproches. Je tiens, plutôt, à te faire part expressément de Mes appréhensions quant à une éventuelle hausse exponentielle des cas de contaminations et de décès. Cette situation impliquerait, à Dieu ne plaise, un retour au confinement total, et risquerait de provoquer de notables répercussions psychiques, sociales et économiques. » déclare sa Majesté le Roi Mohamed VI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *