fbpx

N’Djamena: A farcha, les habitants cotisent pour aménager les routes

Dans la commune du premier arrondissement les habitants s’organisent pour aménager les routes après des tentatives sans succès auprès de la commune.

Une semaine déjà, une caisse est ouverte par les habitants sur l’axe qui mène au jardin du président de la République pour la collecte de fond.

Au cours de cette semaine, des jeunes et personnes adultes procèdent au stoppage volontier des usagers pour expliquer le but de leur sortie.

Certains apprécient positivement l’initiative, et donnent immédiatement leur part de participation.

100 francs, 500francs, 1000frans, 5000francs…sont les pièces et billets qui renflouent la caisse, tenue par une personne plus âgée, habillée en «Djalabia et bonnet».

Dans la mêlée, nous constatons également le va et vient des véhicules transportant les remblais de sable, qui sont déversés au milieu de la route.

Selon les habitants interrogés par notre reporter, cette route est quasiment impraticable pendant la saison de pluie.

Pourtant, elle est située à 20 mètres du quartier général de la société chinoise CGCOC, à presque 400 mètres des bureaux de la commune du premier arrondissement, à environ 600 mètres de la zone industrielle et plus loin, l’Hôpital provincial dédié à la prise en charge des personnes infectées par la covid19.

Le premier arrondissement est l’un de plus grand de la capitale, il occupe presque un (1/4) quart de superficie de la capitale. Farcha génère également une économie non négligeable au trésor public et à la commune avec plusieurs usines de production et de transformation implantées.

Toumaï Web Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *