fbpx

Sénégal : comment se débarrasser du nitrate d’ammonium?

Les autorités sénégalaises ont demandé le retrait de 2 700 tonnes de nitrate d’ammonium – le produit chimique responsable de l’explosion à Beyrouth.

La quantité découverte dans le port de Dakar, qui se trouve à proximité de zones résidentielles, est presque aussi importante que celle qui se trouvait dans la capitale libanaise.

Selon les responsables du port, le produit chimique fait partie d’un lot de 3 050 tonnes destiné au Mali voisin, et 350 tonnes y auraient déjà été transportées.

Pour l’heure, l’identité du propriétaire et l’usage qu’il comptait faire du produit reste assez floue …

Transporter la cargaison au Mali pose également un véritable casse-tête vu l’incertitude politique qui règne après le coup d’Etat militaire qui a renversé le président Ibrahim Boubacar Keita.

Le Président Macky Sall, qui a décidé de s’engager personnellement dans cette affaire, a instruit deux de ses ministres de travailler ensemble pour trouver une solution.

Dans le communiqué sanctionnant le Conseil des ministres de jeudi, le président de la République a demandé au ministre de l’Intérieur de « mettre en œuvre, en rapport avec le ministre de l’Environnement, un Plan national de recensement, d’audit et de sécurisation des dépôts de produits chimiques dangereux ».

Selon le Directeur de l’Environnement et des Établissements Classés (DEEC), M. Baba Dramé, ce n’est qu’après la déclaration du responsable portuaire que le ministère de l’Environnement a été officiellement saisi d’une demande d’autorisation. Laquelle a d’ailleurs été refusée, sur toute l’étendue du territoire national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *