fbpx

Maladie mystérieuse à Abeché : Hausse du nombre des contaminés (Reportage)

Le chikungunya est une maladie virale transmise par des moustiques. Elle a été décrite pour la 1ère fois à l’occasion d’une flambée dans le sud de la Tanzanie en 1952.

Selon le délégué sanitaire du Ouaddai Dr Abdelmahmoud Chene, elle est transmise par la piqûre des moustiques de genre AEDS. Cette maladie se manifeste par la fievre,les douleurs articulaires et de céphalées.

La prise en charge est gratuite, a en croire les autorités sanitaires de la province.

Au Tchad, cette maladie est apparue à abeché au début de l’année en cours et a pris de proportion inquiétantes en juillet dernier.

Le nombre des cas depuis le 14 jusqu’au 17 Août est estimé à 958 sans compter les malades qui ont opté pour le traitement à domicile.

La délégation sanitaire du ouaddai a dispatché des médicaments dans les centres de santé en faveur de la population. Ces médicaments sont gratuits.

Mais un nombre important de la population déplore un mauvais accueil dans les structures sanitaires.

Pour éliminer cette maladie et accélérer le traitement, le ministère de la santé a dépêché une équipe depuis N’Djamena.

Selon nos sources sanitaires de la province, l’équipe travaille en étroite collaboration avec la délégation du ouaddai pour éradiquer cette maladie.

Pour l’heure, aucun cas de décès n’est signalé. La maladie ne s’est pas encore propagé dans d’autres localités, affirment les techniciens de la santé.

Toumaï Web Médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *