fbpx

Burkina.les terroristes s’installent définitivement dans une ville à l’Est du pays

Depuis plusieurs semaines, le tronçon Namssiguia -Djibo dans la région du Sahel est sous le contrôle des terroristes. Ce tronçon, la seule voie de ravitaillement du chef lieu de la province du Soum est devenu un véritable “chemin de tous les calvaires”. L’on est jamais sûr de pouvoir aller et revenir en vie,confie un habitant de Djibo.

Depuis plusieurs jours les terroristes arrêtent tous les véhicules et procèdent au contrôle des pièces d’identité.

Depuis le mercredi 12 août,les choses se sont empirées, aucun camion de transport de marchandises ne rentre ni sort de la ville de Djibo,chef-lieu de la province du Soum.

Les cars de transport en commun sont arrêtés et les passagers soumis au contrôle minutieux par des hommes armés.

Ces derniers procèdent à l’exécution de certains passagers identifiés comme des collaborateurs des FDS ou des ennemis de leur cause.

Ils ont installé un check-point. C’est tous les jours maintenant,du matin au soir. On arrête les véhicules, on procède systématiquement au contrôle d’identité de tous les passagers,déclare un autre habitant de la ville de Djibo.

Ces faits se déroulent à moins de 15 Km de la ville de Djibo. La psychose règne au sein de la population et l’on craint la pénurie des denrées de première nécessité si rien n’est entrepris dans les meilleurs délais.

Pour rappel,c’est sur ce tronçon que les terroristes ont enlevé l’Imam Souaibou Cissé le 11 août à bord d’un véhicule de transport commun avant de l’assassiner plus tard. Le corps a été retrouvé le 15 août dernier.

Sur ce même tronçon le député maire de Djibo Oumarou Dicko a trouvé la mort dans une embuscade en novembre 2019.

Il n’est pas rare de voir des corps aux abords de ce tronçon parfois en état de putréfaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *