fbpx

Cérémonie de maréchalat : Les journalistes dans la scène pour les selfies

A la cérémonie consacrée à l’élévation à la dignité du maréchal du Tchad du chef de l’État Idriss Deby Itno, les journalistes s’y sont mis à fond, pas seulement pour la couverture médiatique mais certains sont allés chercher leur «selfies » avec le nouveau maréchal du Tchad.

Bousculades rires forcés, sueurs, désaccord de la garde présidentielle, il était 13 heures au palais de la démocratie, quand certains hommes des médias se sont tiraillés pour «immortaliser» ces moments.

Pourtant, l’éthique et la déontologie qui régissent ce métier interdisent la prise de position dans les couvertures des évènements.

La neutralité, l’impartialité sont les maîtres mots utilisés pour encadrer et garder le seuil de professionnalisme de ce noble métier, dont les hommes de la plume le classe comme le quatrième pouvoir.

Le journalisme, qui ne peut être enseigné seulement aujourd’hui, les historiens du quotidien  savent le contenu et les enjeux des textes.

Pour une presse digne, indépendante et professionnelle au Tchad, les hommes des médias devraient éviter certains comportements qui dénigrent le métier pour regagner la confiance et le respect du public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *